Manger des baies, bon pour l’érection?

Des scientifiques nord-américains ont découvert que la consommation de baies et d’agrumes pourrait réduire le risque d’apparition de dysfonction érectile.

Dans cette étude, publiée en février 2016, dans l’American Journal of Clinical Nutrition, les scientifiques ont étudié les aliments riches en flavonoïdes, afin de savoir si ses aliments pouvaient aider à prévenir le risque d’apparition de dysfonction érectile, en améliorant la « santé vasculaire ».

Les chercheurs ont analysé les données de 25096 hommes. Sur une durée de 10 ans, 35% des hommes ont rapporté avoir eu pour la première fois des troubles de l’érection. Toutefois, l’étude a révélé que les hommes qui suivaient un régime riche en flavonoïdes du type anthocyanes, flavones et flavanones étaient moins enclin à souffrir d’une dysfonction érectile.

Les principales sources d’anthocyanes (qui donnent leur couleur attrayante aux fruits), flavones et flavanones sont les fraises, les myrtilles, les mûres, le raisin (et le vin rouge), les pommes, les poires, les cerises et les agrumes.

Les chercheurs soulignent que leur étude était observationnelle, basée sur des données tirées d’un grand questionnaire de santé effectuée en 2000, 2004 et 2008. On parle alors d’association et non de lien de causalité.

L’avis de l’auteur

La consommation d’aliments riches en flavonoides pourrait diminuer le risque de dysfonction érectile. Dans tous les cas, il est recommandé d’avoir une alimentation saine et équilibrée, riche en fruits et légumes, associée à une activité physique régulière.
Même si cette étude est de faible niveau de preuve, manger quelques baies ne vous fera pas de mal. Évidemment avec modération pour les patients diabétiques.

Source

Cassidy, Aedín, Mary Franz, and Eric B. Rimm. “Dietary Flavonoid Intake and Incidence of Erectile Dysfunction.” The American Journal of Clinical Nutrition 103, no. 2 (February 2016): 534–41. doi:10.3945/ajcn.115.122010.

Dr Z.
A propos de Dr Z. 5 Articles
Médecin généraliste Master Exercice Sport Santé Handicap

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*