Médicaments et dysfonction érectile

les médicaments de la dysfonction érectile

Les hommes peuvent avoir a un moment de leur vie des difficultés pour obtenir ou maintenir une érection permettant d’avoir un rapport sexuel satisfaisant. Si ces troubles peuvent être provisoires et provoqués par des évènements évidents (stress…), ceux-ci peuvent devenir gênants et donner lieu à une prise en charge médicale.

Depuis bientôt 20 ans, des traitements ont été développés pour lutter contre les troubles de l’érection.

Traitements oraux:

Inhibiteurs de la Phosphodiesterase de type 5 (IPDE-5) – 1ère ligne de traitement
4 sont aujourd’hui utilisés :
– Sildenafil
– Tadalafil
– Vardenafil
– Avanafil

Le sildenafil et le tadalafil sont aussi indiqués pour le traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire. Leurs mécanismes d’auction est complexe, conduisant à une relaxation des muscles lisses des vaisseaux sanguins qui irriguent les corps caverneux (parties érectiles du pénis). Cela provoque une augmentation du flux sanguin dans le pénis et favorise l’érection.

Des différences existent concernant ces traitements: le prix (certains sont génériques) , leur délai d’action, leur durée d’action, les interactions avec la nourriture (notamment les matières grasses, qui retardent et limitent parfois l’effet du traitement).

Ils partagent néanmoins des points communs, notamment leurs effets indésirables fréquents: rougeur du visage, maux de tête, troubles de la digestion…

Contre-indications:

  • L’usage de ces IPDE-5 est formellement contre-indiqué si le patient prend un traitement appelé dérivé nitré (trinitrine, Nati-spray) ou lors d’un usage associé aux poppers.
  • Les patients prenant des alpha-bloqueurs (traitements à visée prostatique) doivent être prévenus des risques de chute de pression artérielle.
  • De plus, l’hypotension orthostatique, d’un rétrécissement aortique ou d’une cardiopathie obstructive sont des contre-indications à ce type de traitement.
  • Les patients ayant eu un infarctus du myocarde, un AVC depuis moins de 6 mois ne doivent pas recevoir ce type de traitement.
  • En cas d’insuffisance rénale ou hépatique, les doses de ces traitements doivent être adaptés.

Traitements locaux

Alprostadil – traitement de seconde ligne

Dérivés des prostaglandines, qui possèdent des effets vaso-dilatateurs.

2 médicaments existent:

  • une crème urétrale (Vitaros)
  • un mini-comprimé urétral (Muse).

Ces traitements sont généralement moins efficaces que les IPDE-5.

Effets indésirables:

  • douleur de l’urètre
  • brûlure de l’urètre
  • douleur du pénis
  • érection prolongée et douloureuse 

Traitements injectables:

La plupart des traitements injectables continennent de l’alprostadil, qui est directement injecté dans les corps caverneux (parties érectiles du pénis) à l’aide d’une petite aiguille.

Effet indésirables:

  • Saignement/douleur ou point d’injection
  • érection douloureuse
  • hématome au point d’injection, le plus souvent provoqué par une injection non correcte.
Dr S.
A propos de Dr S. 5 Articles
Urologue

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*