Modifications du mode de vie

Lorsque l’on décide de prendre en charge une dysfonction érectile, il est fondamental de modifier certains aspect de son mode de vie afin de limiter la progression des symptômes.

Voici quelques conseils sur votre mode de vie:

Lutter contre les facteurs de risque cardiovasculaire permet d’améliorer les érections et la réponse aux traitements. Par exemple, il faut réguler au maximum sa pression artérielle avec l’aide d’une alimentation équilibrée et de son médecin.

Il faut prendre en charge correctement tout type de diabète. On retrouve une dysfonction érectile chez presque 50% des diabétiques. Cette dysfonction est plus courante que les complications oculaires ou rénales.

Les maladies neurologiques peuvent se révéler suite à une prise en charge d’un trouble de l’érection ou bien apparaître au cours d’une surveillance d’une maladie neurologique. Un suivi régulier par son neurologue est donc essentiel. Il ne faut pas hésiter à parler de ces troubles à son médecin.

Le tabagisme endommage les parois des vaisseaux sanguins, diminue l’oxygénation des tissus de l’organisme. C’est donc l’ennemi juré de l’érection.

L’hygiène de vie est essentielle tant pour prévenir l’apparition que pour limiter l’aggravation d’un trouble de l’érection.

Il est donc fortement conseillé:

  • d’arrêter le tabac
  • de traiter une hypertension artérielle
  • d’équilibrer votre diabète
  • de traiter/équilibrer un excès de cholestérol
  • de pratiquer une activité physique modérée et régulière d’au moins 30 minutes 3 fois/semaine
  • d’adopter un régime alimentaire équilibré.