Consulter un médecin: Pourquoi et quand?

Les troubles de l’érection et la sexualité en général ne sont jamais faciles à évoquer face à un médecin. Néanmoins le retard diagnostique peut être néfaste, préjudiciable pour le patient. De façon générale et au moindre doute il est préférable de consulter un médecin.

Voici quelques conseils:

  1. Pour être qualifié de dysfonction érectile, les troubles doivent être constants ou récidivants et durer depuis au moins 3 mois.
  2. En cas de dysfonction érectile supposée ou avérée, il est nécessaire de consulter votre médecin généraliste ou bien un médecin urologue ou sexologue, afin d’établir un diagnostic. Une prise en charge rapide permet de limiter les conséquences sur sa santé individuelle ou sur sa vie de couple.
  3.  La dysfonction érectile peut être le reflet d’une maladie cardio-vasculaire, endocrinienne, nerveuse. Evoquer ce trouble peut permettre de prendre en charge sa cause de façon précoce et ainsi en limiter les conséquences.

Quel est le rôle du médecin?

consulter : le rôle du médecin

Le médecin traitant (médecin généraliste) est l’interlocuteur de choix pour évoquer la dysfonction érectile.

  1. Un rôle d’écoute: une consultation permet de cerner tous les aspects du trouble érectile.
  2. Un rôle diagnostique: le médecin pourra poser le diagnostic de dysfonction érectile et en rechercher les causes favorisantes ainsi que ses conséquences.
  3. Un rôle thérapeutique: le médecin pourra prescrire certains examens à réaliser s’il le juge nécessaire. Il pourra mettre en place un traitement médical adapté (par voie orale ou locale par exemple).
  4. Un rôle de suivi: La dysfonction érectile peut évoluer avec le temps, certains traitements peuvent voir leur efficacité diminuer avec le temps. Un suivi régulier est donc fondamental dans la prise en charge de la dysfonction érectile.
  5. Un rôle d’orientation: En cas de problèmes associés (cardio-vasculaire, endocrinien,…) ou en cas de difficultés à la prise en charge, le médecin pourra orienter son patient vers un confrère urologue, sexologue, psychologue…

Consulter seul ou bien en couple?

Cette question est délicate. En effet il s’agit d’un problème intime, et l’évoquer avec son ou sa partenaire peut s’avérer difficile (peur, sentiment de honte, pudeur…). La 1ère consultation s’effectue en général seul. S’il est établit que cette dysfonction érectile a des répercussions sur le ou la partenaire, une consultation de couple peut être utile. Parfois la dysfonction érectile peut provenir d’un trouble au sein du couple; il est dans ce cas fondamental de consulter en couple. ll apparaît indispensable qu’à un moment ou un autre de la prise en charge, le ou la partenaire soit associé(e) au(x) traitement(s).
En effet son ressenti sur la vie affective du couple et sa propre vie sexuelle est essentiel.
Son implication et son soutien sont très importants pour un résultat positif et durable.